Le pacte pour l’égalité 2017

 12 propositions déclinées en 120 mesures concrètes pour faire avancer l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes 

Le Pacte pour l’égalité, proposé à la signature des candidat.e.s à la présidentielle de 2017, décline en trois thématiques des mesures emblématiques, parmi lesquelles :

  1. AUTONOMIE DES FEMMES ET ACCÈS AUX RESPONSABILITÉS
  • Décréter la mobilisation générale contre les inégalités de revenus : engager un plan quantitatif objectivé à 5 ans
    pour supprimer les inégalités de salaires, en concertation avec l’État et les partenaires sociaux.
  • Individualiser l’impôt sur le revenu, pour que l’impôt de chacun.e, soit juste et proportionnel à son revenu.
  • Lancer un Grenelle contre la précarité et l’insécurité de l’emploi des femmes : garantir l’insertion professionnelle
    des femmes éloignées de l’emploi durable.
  • Réduire l’intérêt du recours au temps partiel pour les employeurs, et améliorer les conditions de travail des personnes
    à temps partiel.
  • Garantir la parité à tous les échelons électoraux et dans les Conseils d’Administration.
  1. CONSTRUCTION D’UNE CULTURE DE L’ÉGALITÉ DURABLE
  • Créer un Observatoire du Sexisme dans l’éducation.
  • Rendre obligatoire et renforcer l’éducation à l’égalité dans la formation initiale et continue de tous les personnels
    éducatifs, y compris la petite enfance.
  • Bâtir un plan d’action contre les discriminations et le sexisme au travail : permettre le signalement, l’appréhension et
    la sanction effective des comportements sexistes et discriminatoires au travail (plateforme de signalement, permanence
    juridique, accès au droit, action de groupe).
  • Responsabiliser les medias et les supports web, renforcer les pouvoirs du CSA (moyens sanctions)
  • Encourager les « mots de l’égalité » pour lutter contre les « maux des inégalités »

   3. RÉVOLUTION DES TEMPS : POUR UN PARTAGE ÉGALITAIRE

  • Lutter contre le présentéisme au travail et généraliser l’auto organisation du temps de travail.
  • Créer un service public et un droit opposable pour l’accueil de la petite enfance pour les parents d’enfants de
    moins de 3 ans.
  • Partager réellement la parentalité : appliquer le principe du congé parental d’un an, partagé égalitairement entre les
    deux parents et non transférable d’un parent à l’autre pour tous les enfants ; augmenter sa rémunération pour inciter
    les conjoint.e.s au revenu le plus élevé à en bénéficier.
  • Favoriser la paternité active : porter le congé paternité à 4 semaines.
  • Améliorer la protection financière des congés maternité et paternité des indépendant.e.s et des professions libérales

Lire l’ensemble des 120 mesures du Pacte pour l’égalité 2017

 

Les signataires du Pacte pour l’égalité :

  • Candidats à l’élection présidentielle 2017

Benoit Hamon, candidat du Parti socialiste

Emmanuel Macron, candidat de la République en Marche

Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France Insoumise

  • Syndicats

La CFDT soutient le Pacte pour l’égalité 2017