L’EGALITE DES CHANCES EN ENTREPRISE

Selon le 5ème Baromètre sur l’égalité des chances réalisé par TNS Sofres pour le Medef, les femmes craignent de plus en plus, et davantage que les hommes, d’être un jour victimes de discrimination sur leur lieu de travail, pas tant en raison de leur sexe que de leur âge. Tandis que les hommes semblent moins craindre d’être discriminés que l’an dernier (– 4 points à 51 %), les femmes ont de plus en plus d’inquiétudes à cet égard (+ 4 points à 61 %). L’écart entre les deux (10 points) est le plus fort depuis cinq ans. Pour les femmes comme pour les hommes, l’âge est désormais le motif de discrimination le plus redouté : 36 % des salariées interrogées citent ce motif, sept points de plus qu’en 2015, comparé à 37 % des hommes. Les femmes craignent également d’être discriminées en raison de leur sexe (29 %), de leur situation familiale (22 %), de leur état de santé (20 %), de leur apparence physique ou encore de leur niveau de diplôme (18 %). 71% des salariés se montrent confiants dans leur avenir au sein de leur entreprise actuelle, avec une belle progression chez les femmes (70%, soit + 5pts/2015). 55% des salariés ont peur d’être un jour victimes d’une discrimination principalement pour leur âge (36%). Les femmes se distinguent de nouveau : 61% déclarent qu’elles pourraient être victimes de discrimination (+4pts/2015). Mais cette année, cette crainte porte surtout sur leur âge (36%, soit +7pts/2015) alors que ces dernières années, c’est le genre qu’elles citaient en premier.

http://www.tns-sofres.com/publications/barometre-de-perception-de-legalite-des-chances-en-entreprise-2014